Cadets de la sécurité civile   Mise à jour récente !


20 élèves de 5ème volontaires ont participé aux 3 journées de formation (25, 26, 27 février 2019). Cette formation était assurée par des intervenants de la croix-rouge et de la prévention routière, le tout pour devenir ... CADETS DE LA SECURITE CIVILE!

Jour 1

Le matin nous avons eu une formation sur la Convention Internationale des Droits de l'Enfant (CIDE).

Cette convention protège toutes les personnes de moins de 18 ans, qui sont considérées comme des enfants.

Parmi les droits qui leur sont reconnus il y a :

  • - le droit à la non-discrimination
  • - le droit au bien-être
  • - le droit à un nom et une nationalité
  • - le droit de vivre avec ses parents
  • - le droit à la liberté d'opinion et d'expression
  • - le droit d'être protégé contre les mauvais traitements

Tous les pays qui ont signés cette convention s'engage à faire respecter ces droits pour les mineurs.

Nous avons appris qu'un des pays qui a refusé de la signer est ...les Etats Unis! Chez eux, dans certains états, un enfant peut aller en prison avec des adultes, ce qui est interdit par cette convention.

Après nous avons pu chacun proposer un droit que nous souhaitions mettre en place pendant notre formation et nous avons tous voté pour le droit qui nous plaisait le plus. L'idée qui l'a emporté était ... droit de faire un petit déjeuner tous ensemble le matin et de pique-niquer au parc des cormailles, ce que nous avons fait tous les jours suivants.

L'après-midi nous avons débattus sur les injustices présentes dans notre pays. Qu'elles soient liées à l'âge, au sexe, aux richesses, à la couleur de la peau, à sa religion. Elles sont toutes à combattre!

Nous avons compris que nous pouvions facilement être des acteurs humanitaires en étant tolérant et en venant en aide aux personnes qui nous entourent. On peut par exemple aller parler à un camarade que l'on voit isolé, donner les vêtements que nous ne mettons plus, donner des produits alimentaires ou d'hygiènes aux associations qui après les redistribue à ceux qui en ont besoin.

Jour 2

Cette journée était très importante car nous avons passé le PSC1, c'est un certificat de prévention et secours civiques de niveau 1. Nous savons désormais comment agir en cas de malaise, de plaies, de brûlures, de traumatismes, d'hémorragie, d'étouffement, de perte de connaissance et même d'arrêt cardiaque.

C'était très intéressant car après écouté la théorie nous avons pu pratiquer les gestes de 1er secours sur des acteurs ou des mannequins.

Par exemple nous avons appris à faire un garrot avec seulement un tissu et un crayon ou bout de bois en cas de grosse hémorragie externe. Nous avons aussi pratiqué le massage cardiaque et le bouche-à-bouche sur des mannequins. Sachez qu'une personne qui fait un arrêt cardiaque dans la rue a 4% de chance de s'en sortir si personne ne fait rien, alors qu'avec ces gestes de premiers secours ses chances de survie augmentent à 40%!

Dans tous les cas, si vous êtes témoin d'un problème, même si vous ne savez pas quel geste faire, vous devez rassurer la personne et penser tout de suite à alerter les secours.
Connaissez-vous les numéros des secours...?
  • - 15 pour le SAMU
  • - 18 pour les pompiers
  • - 112 est un numéro de secours qui marche partout en Europe
  • - 114 est un numéro de secours par texto, dans le cas où vous ne devez pas faire de bruit ou tout simplement si vous êtes muet...
Lorsque vous appelez les secours vous devez d'abord dire qui vous êtes, donner votre numéro de téléphone et dire où vous êtes avec précision, puis expliquer quelle est la situation.
A l'issu de cette journée très intéressante, nous avons tous validé le PSC1 !
 

Jour 3

Pour cette dernière journée nous avons eu une formation sur la réduction des risques. D'abord nous avons examiné des photos de catastrophes naturelles et discuter sur les conséquences morales et matérielles de tels évènements. Les inondations, les incendies, les tremblements de terre... sont des chocs brutaux dont personne n'est à l'abri. En cas de catastrophe naturelle chaque ville est équipée d'une sirène qui retenti pour alerter les habitants. Tout le monde a déjà dû l'entendre car des test sont réalisés tous les 1ers mercredi du mois pour vérifier que la sirène fonctionne. En cas de test, l'alarme dure moins d'une minute et ne retenti qu'une seule fois. En cas de vraie alerte, la sirène retentit 3 fois pendant 1 minute 41 secondes.
Il faut alors  soigner si nécessaire, se protéger et protéger les autres, puis s'informer sur ce qui se passe grâce à internet et aux médias, ou en allant à la mairie, à la caserne de pompier ou au commissariat.
Après la pause du matin, nous avons décidé tous ensemble de réfléchir à un projet humanitaire pour venir en aide à ceux qui en ont besoin. Nous avons eu une idée que nous souhaiterions mettre en place avec tous les élèves du collège : organiser une collecte de nourriture, de vêtements et de produits d'hygiène pour ensuite les redistribuer à ceux qui sont dans le besoin. Nous organiserons donc cela au collège Henri Wallon avant la fin de cette année scolaire!
Enfin, trois gentils messieurs de la prévention routières sont venus l'après-midi nous expliquer tous les dangers liés à la circulation à pied et comment se comporter pour ne pas se mettre en danger ou ne pas mettre en danger les autres.
 
Merci à eux, et merci à Alice, Nourad, Philippe, Nabil,Lorraine et Daniel, pour toutes les choses qu'ils nous ont apprises!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *